Syndicat des Jeunes Biologistes Médicaux

  

Excellence - Ethique - Conscience

Pour une biologie unie et indivisible

Le Syndicat des Jeunes Biologistes Médicaux se félicite des résultats obtenus lors des élections à la section G du
Un arrêt de la cour d’appel de Paris du 8 novembre vient d’annuler l’ordonnance qui avait autorisé Cerba Healthcare à
Un remake des « Animaux malades de la peste » ? Les biologistes hospitaliers, libéraux et les internes du SJBM
Limites des autotests/TROD : les Autorités réagiront-elles ? Les représentants de biologie médicale – internes,
Nous partageons avec vous la tribune d'un confrère biologiste en lien avec l' enquète publique récemment lancée par

Elections au CNG – La liste SNBH-SJBM largement en tête

 

            Lors des élections professionnelles organisées par le CNG pour la Commission Statutaire Nationale (CSN) et le Conseil de Discipline (CD), les biologistes hospitaliers ont placés en tête la liste d'union SNBH-SJBM soutenue par Action Praticiens Hopital et Jeunes Médecins avec plus de 60% des voix (soit 4 élus sur 6 à la CSN et au CD). Cette victoire s’ajoute aux très bons résultats des listes APH-JM au Conseil Supérieur des Personnels Médicaux (CSPM).

 

            Avec une participation à 41%, largement au dessus de la moyenne de l’ensemble des praticiens hospitaliers (24%), les biologistes hospitaliers ont réaffirmé leur attachement au CNG en tant que structure de gestion des carrières indépendante des directions hospitalières.

 

            Nous tenons à remercier l'ensemble des biologistes hospitaliers pour leur mobilisation qui donnent une forte légitimité à leurs représentants.

 

Le Collège Hospitalier et le Bureau du SJBM

Les quatre syndicats représentatifs des biologistes médicaux libéraux étaient réunis le mercredi 3 juillet 2019 au siège de la Cnam avec Nicolas Revel, pour la seconde réunion de négociation du prochain protocole d’accord triennal sur les dépenses de biologie médicale. La première avait eu lieu le 12 juin dernier. Après avoir écouté le directeur de l’Assurance maladie expliquer sa démarche, les quatre syndicats ont unanimement décidé de quitter la table de négociation. Ce geste fort fait suite à l’annonce, le 27 juin dans la soirée, d’une demande de 180 millions d’euros d’économies faite à la profession dans le cadre du rapport Charges et Produits.

 

LETTRE OUVERTE AUX ADHERENTS

Les pompiers pyromanes demandent aux biologistes médicaux d’éteindre l’incendie : 180 millions en 2020 !

 

Chers amis,

Nous avons lu hier une information inquiétante de l’Assurance Maladie dans son rapport « charge et produits » : l'objectif est de réaliser 180 millions d'économies sur la biologie en 2020, soit environ deux fois l'équivalent des baisses annuelles de ces dernières années.

Ce rapport est irresponsable et de fortes pressions se font de toute part autour de notre profession, particulièrement d’un Gouvernement qui donne l’impression de naviguer à vue.

L'on nous assure que cela ne concerne que 2020 et non les années suivantes qui font l'objet d'une négociation dans le cadre du protocole pluriannuel de biologie médicale mais cela jette un air glacial sur le processus de négociation alors même qu'il débute !

Le SJBM dit et répète qu'il n'y a aucune raison pour que les biologistes médicaux, ayant déjà été sacrifiés ces dernières années, soient condamnés par le Gouvernement et nos ministères de tutelle pour payer les dégâts de la crise des gilets jaunes que ce même Gouvernement a provoqué : trop c’est trop.

LE SJBM DIT « OUI ! » aux CPTS

 

Le SJBM, syndicat national composé de biologistes médicaux libéraux, hospitaliers et d’internes, a décidé designer aujourd’hui le texte proposé par l’Assurance Maladie qui apporte certains outils favorisant la constitution de communautés professionnelle territoriales de santé (CPTS).

 

Des CPTS sont déjà en constitution dans certains territoires et les laboratoires de biologie – du secteur public comme du secteur privé – sont fortement impliqués dans les nouvelles organisations de professionnels de santé visant à répondre aux enjeux de santé publique et à la demande de proximité de la population.

APH & JM s’engage dans la défense de la biologie hospitalière puisant sa force dans l’union de toutes ses disciplines

 

À l’heure où les biologistes des hôpitaux :

  • sont surchargés de travail par la démarche d’accréditation et par les projets concomitants de regroupement des laboratoires au sein des GHT,
  • sont nombreux se plaindre de ne plus y arriver et de moins bien faire leur métier au service des patients et des médecins prescripteurs,
  • gèrent dans l’urgence et sont de moins en moins disponibles,
  • ne trouvent plus le temps nécessaire à consacrer à leur formation ou à la gestion d’activités annexes,
  • éprouvent une perte de sens de leur métier et de leur rôle,
  • subissent des réductions d’effectifs alors qu’ils se sont accrédités et ont réorganisé leurs laboratoires à moyens constants,
  • sont confrontés de plus en plus fréquemment à des situations de harcèlement hiérarchique et/ou administratif,
  • voient les restructurations entre établissements obéir à une logique politique et non à une logique médicale,
  • ne savent pas quel sera leur devenir alors que s’accroit la financiarisation qui menace leur exercice professionnel autant à l’hôpital qu’à la ville, et que la biologie perd son attractivité auprès des jeunes,

Limites des autotests/TROD : les Autorités réagiront-elles ?

 

Les représentants de biologie médicale – internes, biologistes hospitaliers et libéraux – alertent les autorités nationales sur les conséquences auprès des patients de la mise sur le marché de certains TROD et autotests.

Les biologistes médicaux s’investissent quotidiennement dans la qualité des résultats d’examens biologiques attendue par les pouvoirs publics, les médecins et les patients, par l’accréditation COFRAC selon la norme NF ISO 15189. Leur expertise permet de garantir des résultats biologiques fiables avec une interprétation adaptée à la situation médicale.

Cependant, le développement rapide d’autotests et de tests rapides d’orientation diagnostique en vente libre, dans un contexte de flou juridique et en l’absence d’études scientifiques satisfaisantes ou de vérification de leurs performances, pose question.

Le Syndicat des Jeunes Biologistes Médicaux se félicite des résultats obtenus lors des élections à la section G du conseil national de l’Ordre national des Pharmaciens !

 

La mobilisation plus forte que lors des élections précédentes (+ 50% !) témoigne d’une implication plus grande des acteurs de terrain et nous sommes fiers d’annoncer que cinq tandems sur les six tandems soutenus par le SJBM ont été élus comme conseillers à la section G du conseil national.

sitemap - réalisation site internet par Visuapub